Berrias et CasteljauCommune - ServicesTourisme - LoisirsActivite EconomiqueCommanderie de Jales Plan du site

A la découverte des richesses du territoire > Une nature sauvage > Promenades parmi les plantes > Amies ou ennemies ?

Petits remèdes pour gros bobos

Quelques plantes médicinales

(JPG)

Sans doute s’agit-il d’être prudent. Mal utilisés ces remèdes pourraient s’avérer pires que le mal ! Alors, avant de céder à la tentation de l’automédication par les plantes de nos bois et chemins, sans doute vaut-il mieux s’imprégner de quelque ouvrage sérieux. [1] Parmi les plantes locales dont les vertus sont connues, on peut citer :

(JPG)

L’aubépine, dont les boutons floraux sont réputés antispasmodiques et cardiotoniques.

(JPG)

Le centranthe dont la racine est utilisée pour ses vertus stomachiques et calmantes.

(JPG)

Les pétales de coquelicot, antitussifs et analgésiques.

(JPG)

L’églantine dont on utilise aussi bien les pétales que les bourgeons ou les fruits, les fameux « gratte culs », pour leurs propriétés toniques, anti-infectieuses et antianémiques.

(JPG)

La fleur de mauve aurait des vertus anti-inflammatoires et pectorales.

(JPG)

Le millepertuis dont les fleurs sont calmantes, antiseptiques et digestives.

(JPG)

L’olivier dont les feuilles aideraient à combattre les excès de tension et de cholestérol.

(JPG)

Le thym qui outre son utilisation en cuisine serait digestif, antitussif et antiseptique.


[1] Plantes médicinales pour se soigner en Ardèche et ailleurs de Vincent Delbecque aux éditions Savoirs de Terroirs

 


Réalisation : Inforoutes de l'Ardèche -- PackWeb -- Spip --