Berrias et CasteljauCommune - ServicesTourisme - LoisirsActivite EconomiqueCommanderie de Jales Plan du site

A la découverte des richesses du territoire > Des sites étonnants

Le Château de Casteljau

(JPG)
Cliché IGN

Comme le montre la vue aérienne ci-contre (document IGN), le château de Casteljau est au centre d’une presqu’île formée par un méandre du Chassezac qui constitue « l’éperon barré de Casteljau ». Ce site a été occupé par l’homme depuis la préhistoire, la présence de grottes habitées et de dolmens dans les alentours permet encore de s’en rendre compte. Lors de la construction du village de vacances de Casteljau, un établissement gallo-romain a été mis à jour.

Dès le douzième siècle, s’est implanté dans ce lieu naturellement fortifié et contrôlant la voie de communication de la vallée du Chassezac un petit château (castel) qui n’a laissé aucune trace marquante dans l’histoire, sinon qu’il a donné son nom à une famille noble encore représentée aujourd’hui.

(JPG)

La chapelle du château placée sous le patronage de st Maurice était l’église paroissiale. A la révolution pour ne pas donner à la commune le nom d’un ancien seigneur on a appelé Casteljau Chansonnaresse. Le château a été partiellement démoli au 16 e siècle puis a été transformé en une grosse ferme.

(JPG)

Aujourd’hui restauré pour être transformé en VVF, le château a donné lieu à un pari architectural original qui consistait, en 1969, à construire 94 logements de vacances en harmonie avec l’imposante bâtisse du 13ème siècle. Les trois architectes retenus furent Michel Andrault, Pierre Parat et Michel Vincent. Quand on sait que l’on doit aux deux premiers les tours de la Société Générale à la Défense, le Parc des Princes et le Palais Omnisport de Paris Bercy, on réalise que l’on ne confie pas un château ardéchois à n’importe qui !

 


Réalisation : Inforoutes de l'Ardèche -- PackWeb -- Spip --