Berrias et CasteljauCommune - ServicesTourisme - LoisirsActivite EconomiqueCommanderie de Jales Plan du site

Commune - Services > Actualités > Suivre les travaux d’assainissement collectif.

Dans la rubrique :
- Poste de refoulement La Rouveyrolle
- 11 mars 2015
- Travaux à La Rouveyrolle : point mi-février.
- Assainissement La Rouveyrolle : point à mi-décembre 2014
- Le point sur les travaux fin octobre
- Après la liaison avec la STEP, travaux à l’intérieur du hameau
- Septembre, début des travaux à La Rouveyrolle
- Mise en route de la STEP à Casteljau
- Août 2014, bientôt mise en route de la STEP à Casteljau
- Janvier 2014, début des travaux aux Borels
- A quoi faut-il s’attendre début octobre ?
- Les travaux reprennent
- Noir, c’est noir, enfin noir...
- Mi-juin, on voit le bon bout...
- A la mi-mai, on prépare le revêtement définitif
- Fin avril, où en sont les travaux ?
- Des plantations pour faire venir le printemps...
- La place de l’Ormeau fait peau neuve
- On attaque la place de l’Ormeau
- Le point sur l’avancement des travaux à la mi-janvier.
- Le point début décembre
- Traversée du village de Berrias : difficile de prévoir un calendrier ferme et définitif...
- Bientôt la fin des travaux place de la mairie...
- Place aux places
- Le point au 10 octobre.
- Après la pluie... la reprise !
- Les travaux reprennent de plus belle...
- 79.Début juillet, la voie est libre.
- Fin juin, on pense voir bientôt la fin du tunnel....
- Mi-juin, on commence à y voir plus clair !
- Adoption du règlement d’assainissement collectif
- On enterre les réseaux secs...
- Où en sont les travaux à la mi-mars ?
- Début mars, les travaux sautent le Granzon
- La station d’épuration termine sa toilette.
- 20 février, on attaque la place de la mairie.
- A quoi faut-il s’attendre ???
- 9 février : des nouvelles du front...
- 2 février 2012 : l’entreprise Vezian installe les réseaux humides.
- 26 janvier, la station d’épuration prend forme.
- 25 janvier, les travaux avancent.
- 19 janvier : on ne passe plus !
- Déviation de la circulation à Berrias, à compter du 9 janvier.
- 9 janvier 2012, modification des arrêts et des horaires des transports scolaires.
- 22 décembre 2011
- 20 décembre 2011
- 15 Décembre 2011
- Début novembre 2011

9 février : des nouvelles du front...

9 février. Il fait un froid de loup. Le vent est un peu tombé mais on note encore -11° ce matin. Un froid qui n’empêche pas les entreprises AMEVIA, LAUPIE, VEZIAN et SIRFIA de travailler. La réunion de chantier permet de suivre l’avancement des travaux.

(JPG)

Côté rue, on distingue les tabourets de branchement qui permettront à chaque riverain de se raccorder au réseau d’assainissement collectif.

(JPG)

Ici, un tabouret carré voisine avec une armoire rectangulaire qui cache un compteur d’eau.

(JPG)

On découvre aussi les lourdes plaques de fonte circulaires qui couvrent les regards de l’assainissement

(JPG)

et de ceux du réseau d’eaux pluviales.

(JPG)

Côté station d’épuration, c’est au laser que l’on vérifie l’horizontalité des couches de substrat du premier étage. Trois couches sont nécessaires : une première couche de gros galets de rivière(20 à 30 cm), une deuxième couche de galets plus fins (10 cm)puis une couche de 30 cm de graviers dans laquelle seront plantés les roseaux.

(JPG)

On distingue bien la différence de granulométrie entre les deux dernières couches. Entre la dernière couche de gravier et le bord du bassin, un espace libre de bonne hauteur est prévu afin de pallier tout apport brutal d’eau de type cévenol.

(JPG)

Le deuxième étage est aussi en cours de remplissage. On note la présence de cheminées permettant d’aérer l’ensemble du substrat. Sous les couches ont été disposés des drains qui permettent d’évacuer les eaux de filtration du premier étage vers le deuxième étage puis vers le fossé. Des cloisons légères sépareront le premier étage en trois compartiments et le second en deux compartiments. Au-dessus du premier étage un dispositif manuel permet de distribuer les effluents alternativement entre les trois compartiments.

(JPG)

Entre les deux étages, un autre dispositif assurera la distribution entre les deux compartiments. Ces dispositifs fonctionnent selon le principe des chasses d’eau : ce n’est que lorsque un compartiment est rempli que, par un astucieux dispositif mécanique de flotteur, la « bâche » est expédiée d’un seul coup vers les bassins. Un compteur enregistre le nombre de bâchées.

(JPG)

En attente sur le bord du chantier, deux autres dispositifs techniques : un « dégrilleur » destiné à retenir les rares matières solides qui pourraient avoir échappé aux postes de relevage et un dispositif de mesurer les quantités d’eau sortant vers le fossé.

 


Réalisation : Inforoutes de l'Ardèche -- PackWeb -- Spip --