--- ---
 ARRETE PREFECTORAL PORTANT LIMITATION DES USAGES DE L'EAU SUR LES BASSINS VERSANTS DE LA CANCE, DU DOUX, DE L'EYRIEUX, DE L'OUVEZE, DE L'ARDECHE, DE LA BEAUME, DU CHASSEZAC ET DE LA CEZE

 



ARRETE PREFECTORAL PORTANT LIMITATION DES USAGES DE L'EAU SUR LES BASSINS VERSANTS DE LA CANCE, DU DOUX, DE L'EYRIEUX, DE L'OUVEZE, DE L'ARDECHE, DE LA BEAUME, DU CHASSEZAC ET DE LA CEZE
Retour

Date de publication : 17/06/2022

Le préfet de l’Ardèche a  par arrêté préfectoral n° 07-2022-08-12-0004 du 12 août 2022 :

Les conditions météorologiques de ces derniers jours continuent d’engendrer une baisse généralisée des débits dans les cours d’eau.

Le préfet de l’Ardèche a  par arrêté préfectoral n° 07-2022-08-12-0004 du 12 août 2022 :

- classé en CRISE : l’ensemble du département

- à l’exception du secteur hydrographique Ardèche, ainsi que les rivières Ardèche (en aval de la confluence avec la Fontaulière) et Fontaulière (en aval du barrage de Pont de Veyrières et la rivière Eyrieux en aval du barrage des Collanges (cette dernière pour les usages professionnels agricoles uniquement) soutenus, qui restent placés en situation d’ALERTE RENFORCÉE .

 

A noter plus spécifiquement dans les évolutions:

- que les faibles débits entraînent une consommation rapide des volumes stockés pour le soutien d’étiage du Chassezac. La rivière Chassezac, en aval du barrage de Malarce, est donc classée en ALERTE RENFORCEE.

- Le niveau des débits sur le secteur hydrographique de la Loire nécessite par ailleurs d’activer le niveau CRISE à partir du 17 août.

-maintien au niveau « ALERTE RENFORCEE » les axes soutenus Ardèche (en aval de la confluence avec la Fontaulière) et Fontaulière (en aval du barrage de Pont de Veyrières) ainsi que les usages professionnels agricoles sur l’Eyrieux en aval du barrage des Collanges.

- Le niveau VIGILANCE reste applicable pour le fleuve Rhône

La situation impose une grande précocité dans la prise des mesures de restrictions, et doit inciter tous les usagers à réduire autant que possible leurs consommations. En fonction de l’évolution ultérieure des débits, des mesures supplémentaires pourront être prises rapidement.

ARRETE PREFECTORAL PORTANT LIMITATION DES USAGES DE L'EAU SUR LES BASSINS VERSANTS DE LA CANCE, DU DOUX, DE L'EYRIEUX, DE L'OUVEZE, DE L'ARDECHE, DE LA BEAUME, DU CHASSEZAC ET DE LA CEZE